C’est l’heure de l’apéro

Durée : 2x45min – Durée adaptable au besoin.
Répertoire: Compositions, standards du jazz manouche, chansons revisitées.

apero-350x350C’est l’heure de l’apéro, et «c’est toujours notre heure préférée !», dit la chanson titre du 3ème aopus de Christine Tassan et les Imposteures. C’est à un spectacle frais et pétillant que vous convient les quatre musiciennes mûres pour trinquer avec vous. Véritable ode aux menus plaisirs de la vie, elles font le pari de la légèreté intelligente : de pièces instrumentales en chansons, de reprises en compositions, elles livrent un répertoire qui régale le coeur comme l’esprit.

Si l’influence de Django Reinhardt n’est jamais loin et les standards du jazz manouche toujours interprétés avec la même fougue, le répertoire du spectacle est riche de plusieurs compositions arrangées avec brio, autant des chansons que des instrumentales, conférant au groupe un son original qui surprend le public. Quant aux reprises, elles sont soigneusement choisies et majoritairement issues du répertoire québécois. C’est ainsi que l’on retrouve des chansons de Raymond Lévesque (La vie de bohème, Quand les hommes vivront d’amour) et de Jean-Pierre Ferland (Je te cherche, audacieusement féminisée en «Tu me cherches»), ou encore de Gilbert Bécaud (la magnifique Maison sous les arbres, ici joliment harmonisée). Une recherche approfondie de style donne de l’ampleur au répertoire, alors qu’ici un tango (touchante Vuelvo al sur), ici une bossa presque cubaine (Un rom à Cuba), ici une ballade impressionniste (Lenteur tsigane) colorent audacieusement le concert.

Un voyage musical vivifiant, donc, à l’image du disque, et dont la mise en scène est plus travaillée que jamais : les interactions entre les musiciennes s’intensifient, les échanges musicaux virevoltent, les ambiances, tantôt intimistes comme dans un obscur bar de jazz, un verre à la main, tantôt délurées comme sur une terrasse en été, bouchon de champagne sautant, contribuent à entraîner le public dans le plus agréable des 5 à 7 en bien charmante compagnie.